DoctolibPrendre rendez-vous en ligne

Tempéraments

Hippocrate distinguait 4 tempéraments fondamentaux auxquels correspondent 4 éléments et dont on peut déduire 4 typologies physiques, émotionnelles, morphologiques et métaboliques.

Le lymphatique est ainsi associé à l’élément Eau, lui-même relié au froid et à l’humidité. Le caractère correspondant est tout en retenue voire en passivité, le lymphatique est plutôt un « suiveur » susceptible d’être influencé ; c’est un être calme, avenant et fidèle.
Physiquement, le lymphatique se reconnait à son visage dilaté surtout dans sa partie basse et son abdomen prépondérant ce qui révèle la prédominance de l’appareil digestif ; il peut présenter une adiposité générale souvent liée à la rétention d’eau.
Vous vous reconnaissez? Dans ce cas, il conviendra d’adapter votre alimentation en évitant autant que possible les aliments froids ou refroidissants (sucres et graisses raffinés, produits laitiers, crudités…) et de privilégier les céréales complètes, les légumes cuits et boissons chaudes… A défaut d’un régime adapté, le tempérament lymphatique aura tendance à rencontrer des problèmes digestifs, cela d’autant plus qu’il est gourmand, des problèmes d’élimination, d’oedèmes avec une tendance à l’obésité.
Les activités physiques aquatiques lui conviennent particulièrement ainsi que le drainage lymphatique.

Le sanguin est doté d’une grande vitalité, il est humide et chaud, en lien avec l’élément Air.
Sa silhouette est massive et tonique, marquée par la prédominance de l’appareil respiratoire, il a besoin d’air en permanence, de bouger ; il aime le monde, la vie en groupe au sein duquel il veut s’imposer en leader.
Au niveau morphologique, c’est un dilaté aux formes saillantes et expressives qui traduisent un caractère jovial, expansif et parfois colérique ou encore jaloux…
Le bon potentiel digestif de ce gourmet ne le préserve pas des problèmes cardio-vasculaire auxquels il peut être exposé en cas d’excès en général et de produits types charcuterie, gibier, lait en particulier.

Le nerveux est sec et froid, relié à la Terre. Son physique souvent longiligne, au visage anguleux et osseux révèle un caractère plutôt fermé, inquiet voire anxieux. La partie haute du visage est plus développée au profit d’une activité intellectuelle prédominante ; c’est un sujet fiable, précis et scrupuleux en proie à des insomnies, angoisses, rhumatismes ou encore aux tendances dépressives. Les sujets de tempérament nerveux doivent éviter les repas copieux et aliments acidifiants (viandes, fruits acides, sauce tomate…), privilégier les fruits et légumes cuits, les oléagineux et céréales complètes.
Ils apprécieront la randonnée et les massages relaxants.

Le bilieux, en lien avec l’élément Feu, est doté d’une grande réactivité et d’un physique souvent athlétique. Rétracté comme le nerveux, son caractère est plutôt individualiste avec une tendance à refouler ses émotions et sentiments ce qui peut le rendre égoïste. Chaud comme le sanguin, il va de l’avant, facilement organisateur, il a un grand besoin de réalisation sauf à tomber dans la déprime.
Notamment exposé aux insuffisances hépato-biliaires et migraines, le bilieux devra prendre grand soin de son foie (excès d’alcool, gras, fritures…) et veiller à s’hydrater et se rafraichir.

On voit là tout l’intérêt de considérer le tempérament dominant pour orienter la démarche naturopathique et cibler un programme adapté au caractère, aux penchants et au métabolisme de la personne.